Beauté-Santé

Se libérer du sucre sans faire de régime

Le sucre et moi, c’est une histoire d’amour passionnée et destructrice.
Je suis gourmande (vous l’aurez certainement remarqué en voyant mon Instagram)...
Le chocolat, c’est ma drogue depuis plus de 30 ans (dit comme ça, je prends un coup de vieux monumental).

Jeune, il était plus facile pour moi de maintenir mon poids. Aujourd’hui, avec l’âge, les voyages aux États Unis, l’après grossesse et un manque d’activité sportive pendant longtemps, il m’est devenu difficile de perdre les kilos (et les petits bourrelets) en trop.

Massage, méditation, sport à domicile, Chi Machine® sont de vraies parenthèses bienfaisantes qui m’aident petit à petit à me réconcilier avec mon corps. Mais, je suis convaincue que le vrai coup de boost qui m’aidera à retrouver un poids de forme et à perdre mon ventre,  c’est de diminuer ma consommation de sucre.

Je n’ai pas envie de passer ma vie à faire un régime. Manger est devenu un plaisir (ce qui n’était pas le cas plus jeune) et j’aimerais que ça le reste.
Par contre, je suis consciente que les excès en général sont mauvais pour la ligne et surtout très néfastes pour la santé. Et ma santé, j’y tiens…pour moi et pour ma fille que je veux voir grandir.

Alors, voici mes 6 habitudes pour me déshabituer du sucre (ou du goût sucré en général) sans faire de régime (et garder le contrôle) – même si pour être honnête, je suis consciente qu’il me faudra passer par une phase « 0 sucre » pour vraiment perdre du poids :

  1. J’AI SUPPRIMÉ LES PRODUITS INDUSTRIELS
    Cela fait déjà 2 ans que nous ne consommons plus les plats préparés pour les déjeuners et diners. Pizza, poisson au beurre blanc, rissotto ou encore plus simplement carottes râpées au citron… Tout est fait maison par mon homme, ce formidable cuisinier.Malgré tout, de manière tout à fait exceptionnelle (2 fois par an maximum), il peut m’arriver de craquer sur un plat cuisiné les jours où je n’ai pas pensé à apporter mon déjeuner au bureau. Dans ce cas, je favorise le bio (j’ai un La Vie Claire à 2 pas de mon bureau) en ayant bien pris soin de contrôler les ingrédients. Il peut y avoir du sucre (surtout quand il s’agit de plats cuisinés en sauce comme les raviolis au bœuf) mais au moins il n’y a pas d’additifs (qui ne sont pas bons non plus pour la santé mais ça, c’est un autre sujet). Ou alors, je m’offre une box déjeuner chez Konditori, un restaurant « healthy » où tout est fait maison avec originalité (je me souviens encore de ce crumble potimarron et feta).
  2. JE DÉCRYPTE SYSTÉMATIQUEMENT LES ÉTIQUETTES
    C’est mon mari qui m’a mis la puce à l’oreille il y a 3 ans. Depuis, chaque achat alimentaire fait l’objet d’un contrôle minutieux de son étiquette. Je bannis au maximum les produits dont la consommation mentionne : sirop de glucose, sirop de glucose-fructose, sirop de sucre inverti, maltodextrine, isoglucose, dextrose, maltose… Même si cela n’est pas toujours faisable, je sais au moins que je limite les « mauvais » produits. Le sucre se cache partout (dans le jambon, les saucisses, la moutarde ou encore la mayonnaise par exemple)…alors, oui, faire mes courses prend plus de temps… mais c’est pour mon bien et celui de ma famille.
  3. J’ÉVITE LES BOISSONS SUCRÉES… OU PRIVILÉGIE LES « SANS SUCRES AJOUTÉS ».
    Au quotidien, je favorise l’eau minérale, les jus de fruits pressés par mon homme (avec des fruits entiers bio) ou les tisanes (mes préférées : Verveine et Thym). Lorsque nous invitons des amis ou que nous allons au restaurant, je me renseigne systématiquement sur les jus ou nectars. J’opte pour ceux qui portent la mention « sans sucres ajoutés », qui ne contiennent pas d’édulcorants (qui remplacent souvent le sucre et ne sont pas meilleurs pour la santé) et qui soit si possible bio.
  4. JE SUIS PRÊTE POUR LES PETITS CREUX OU LES GRANDS MOMENTS DE STRESS
    Je ne suis pas à l’abri d’une soudaine fringale ou d’un besoin de compenser un moment bien stressant. Pour éviter de me jeter sur le premier biscuit au chocolat du coin, j’ai toujours avec moi, dans une petite boite Tupperware, des noix de cajou. Ce n’est pas un aliment qui me fait rêver mais il a l’avantage de caler  rapidement ma « fausse » faim.
  5. JE (RE)FAIS DU SPORT
    Pour décompresser, le « 7 Minute Workout » m’est devenu indispensable.
    Les résultats que j’obtiens en le pratiquant régulièrement me poussent à persévérer et à aller toujours plus loin pour me sentir bien.
  6. JE POSITIVE GRÂCE À LA MÉDITATION !
    En me centrant sur les aspects positifs de cette routine et en évitant de ruminer des pensées négatives, j’arrive plus facilement à tenir. Je sais que chaque jour peut être semé d’obstacles mais j’accepte mieux mes « échecs » (petits craquages).

Se désintoxifier du sucre n’est pas chose aisée. Mais j’y crois… Cela ne m’empêche pas de consommer modérément et de temps en temps des petits plaisirs gourmands…

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

5 réflexions au sujet de « Se libérer du sucre sans faire de régime »

  1. Ah la la, le sucre… Je ne suis pas vraiment un bec sucré, mais je n’arrive pas à renoncer à mon Nesquik du matin (avec la moitié de la tasse de poudre) et ça….je sais que ça flingue tout pour le reste de la journée ! Heureusement pour le reste je suis raisonnable. Sauf pour le chocolat, parfois j’en consomme trop.

    J'aime

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s