Beauté-Santé

La Verveine, mon « pansement » relaxant

L’hiver est toujours une période où je profite des bienfaits des plantes. Elles m’aident à supporter cette saison glaciale pendant laquelle j’ai souvent tendance à attraper un petit coup de froid ou à accumuler la fatigue : maux de gorge, nez qui coule…

Mais il y a une plante, été comme hiver, que je savoure en infusion : la Verveine. Sa délicate saveur citronnée se combine merveilleusement avec un morceau de chocolat noir ou une truffe (Philippe Bel bien évidemment).

sachet_verveine_feuillesSon parfum et son goût ne sont pas ses seuls avantages. Car oui, la verveine a de nombreux talents cachés et soulage efficacement certaines sensations d’inconfort :

  • Les maux de ventre
    Après un repas copieux (surtout au moment des fêtes de fin d’année) et parfois un peu trop gras, j’ai pris l’habitude de boire une tisane au thym ou à la verveine. Une bonne cuillère à soupe et demi de feuilles sèches dans une tasse remplie d’eau chaude bouillante et le tour est joué. Grâce à ses propriétés antispasmodiques, la verveine apaise les ballonnements et permet d’éviter les flatulences disgracieuses. Si la digestion est vraiment difficile, je n’hésite pas à en consommer une autre tasse quelques heures après.
  • Le stress
    Un lendemain qui s’annonce chargé ? Une semaine éreintante ? Ma solution pour passer une bonne nuit : un morceau de chocolat noir (quand j’ai dit que j’étais addict, ce n’était pas une blague hein !) que je trempe dans une tasse dans laquelle j’ai infusé pendant 10 à 15 minutes des feuilles séchées de Verveine. Sa douce odeur et ses effets relaxants aident à combattre efficacement l’anxiété et les fatigues nerveuses.
  • La migraine
    Je suis sujette aux migraines. Pas celles qui vous clouent au lit et dans la pénombre la plus totale ou vous font vomir ; mais en tout cas, celles qui peuvent vous gâcher une journée et vous empêcher de vous concentrer.
    En inhalation, la verveine est un bon complément naturel (elle a des vertus anti-névralgiques) à l’homéopathie que je prends en cas de « crises ».

Et vous, pour quels petits maux utilisez-vous la verveine en guise de remède ?

theiere_verveine

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions au sujet de « La Verveine, mon « pansement » relaxant »

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s