Sérievore

Zoom sur How to get away with murder

Une nouvelle série américaine ? Vite…je regarde !

HOW TO GET AWAY WITH MURDER

  • 1ère diffusion : 25 septembre 2014 sur la chaîne américaine ABC.
  • Qu’est ce que ça raconte ?
    Annalise Keating est une brillante, charismatique et séduisante professeur de droit pénal. Elle dirige également d’une main de fer son propre cabinet. Avocate de la défense, elle représente les criminels et est presque prête à tout pour gagner leur liberté. Tous les ans, Annalise sélectionne un groupe d’étudiants pour travailler dans son cabinet. C’est une grande opportunité pour eux qui peut changer leur vie à jamais. C’est ce qui arrive lorsque quatre d’entre eux se retrouvent impliqués dans un assassinat.
    (source : Allociné)

    serie_howtogetawaywithmurder_posterCrédit photo : © Droits réservés

  • Qu’ai-je pensé du pilote* ?
    J’ai mis du temps à regarder cette série. Mais, à partir du moment où j’ai commencé, je n’ai pas pu m’arrêter. 9 premiers épisodes non stop : j’ai été envoûté par ce soap mi-thriller judiciaire, mi-drama.
    La réalisation est honnête et bien ficelée (mais elle n’est pas non plus « filmique » comme peut l’être celle d’Homeland par exemple).
    Les nombreux flashbacks servent efficacement l’histoire principale (le meurtre) et la rendent plus claire. Les twists sont bien amenés.
    Le spectateur se perd pour mieux comprendre ce qui s’est réellement passé le soir du feu de joie. C’est captivant !
    Tous les personnages ont leur importance et gagnent en densité au fur et à mesure des épisodes grâce aux intrigues secondaires (les affaires de procès) : chacun a son histoire et intrigue par ses secrets (les personnalités stéréotypes sont évitées).
    Le casting est nouveau et surtout très riche : ça fait du bien. Viola Davis (Annalise Keating) assure une prestation d’exception : on déteste son personnage mais on ne peut pas s’empêcher d’éprouver de la peine pour cette avocate un brin tyrannique avec ses collaborateurs qui se bat entre ses affaires et sa vie personnelle.
    Un bémol tout de même : les scènes de sexe à chaque épisode et les dialogues crus (« Il a fait ce je ne sais quoi à mon cul qui m’a mis les larmes aux yeux« ) qui n’apportent rien et peuvent même ennuyer.
    En résumé : une excellente surprise… j’espère que cela va durer.

Verdict : À consommer sans attendre…

How-To-Get-Away-With-Murder-castingCrédit photo : © Droits réservés

* Pilote : Le pilote est le premier épisode d’une série. Il permet de présenter les personnages et le thème mis en scène. Il sert de test auprès des chaines et parfois d’un panel représentatifs de téléspectateurs ciblés (lors d’un voyage à Las Vegas, nous en avons fait l’expérience. C’était génial !). Cet épisode peut subir quelques modifications éventuelles (comme un changement d’acteur, par exemple) avant sa diffusion en télé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Une réflexion au sujet de « Zoom sur How to get away with murder »

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s