Sérievore

Zoom sur Jane The Virgin

Une nouvelle série…viiitte…je regarde !

JANE THE VIRGIN

  • 1ère diffusion : 13 octobre 2014 sur la chaîne américaine CW.
  • Qu’est ce que ça raconte ?
    Jane Gloriana Villanueva est une jeune femme d’origine latine élevée par une grand-mère catholique très pieuse. Encore vierge et sur le point de se fiancer, elle se retrouve accidentellement inséminée artificiellement après une erreur de sa gynécologue. Elle porte l’enfant d’un couple dont le mari (accessoirement, patron et ancien flirt de Jane), suite à un cancer des testicules, n’a plus que cet espoir pour devenir le père naturel de ses enfants. Jane se trouve alors face à un dilemme : devenir leur mère porteuse, garder l’enfant puis l’élever comme le sien, ou avorter ?
    (source : Allociné)

    "Pilot"Crédit photo : © Droits réservés

  • Qu’ai-je pensé du pilote* ?
    Adaptée d’une telenovela vénézuélienne, ce soap très coloré est une bonne surprise.
    J’avoue. Je redoutais un peu ce nouveau show. Lorsque j’ai regardé le pilote, bien installée sous ma couette, c’était sans conviction : histoire rocambolesque, acteurs inconnus, crainte de trop de conservatisme… Et rapidement, je me suis laissée emportée.
    Il y a bien le côté « telenovela » avec tous ces rebondissements à la minute, ces intrigues qui frisent parfois le ridicule (mais qui arrivent tout de même à nous tenir en haleine) et ses triangles amoureux sans fin (enfin, ça, vous me direz…on le retrouve dans la plupart des séries).
    La série américaine assume d’ailleurs pleinement ce rapprochement sans pour autant virer à la moquerie. C’est drôle et parfois même touchant !
    Le thème de base (la grossesse inattendue et le choix de garder ou non l’enfant) est plutôt traité intelligemment (il n’y a aucune morale religieuse, ce que l’on aurait pu redouter).
    L’actrice principale (Gina Rodriguez) est fraîche et occupe le rôle de Jane à la perfection (qui est loin d’être une ravissante idiote). Le reste du casting est tout aussi excellent.
    Grosse valeur ajoutée avec un narrateur omniprésent non dénué d’humour : c’est un véritable personnage lui aussi qui s’adresse même au spectateur et le fait participer.
    Les incrustations télégraphiques qui apparaissent de temps en temps sur l’écran renforcent le petit côté « second degré » et apportent une fois de plus du dynamisme.
    J’en suis au 6e épisode et je ne me lasse pas de ce divertissement que je me réserve les dimanches après midi pendant la sieste de Bébédoux.
    De là à dire que Jane The Virgin a un grand avenir, je n’irai pas jusque là.

Verdict : Du potentiel, je me laisse tenter par la suite…

jane_the_virgin_castingCrédit photo : © Droits réservés

* Pilote : Le pilote est le premier épisode d’une série. Il permet de présenter les personnages et le thème mis en scène. Il sert d’épisode test auprès des chaines et parfois d’un panel représentatifs de téléspectateurs ciblés (lors d’un voyage à Las Vegas, mon homme et moi en avons fait l’expérience. C’était génial !). Cet épisode peut subir quelques modifications éventuelles (comme un changement d’acteur, par exemple) avant sa diffusion en télé.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s