Sérievore

Été 2014 : quoi de neuf en séries US ?

Les vacances d’été, c’est idéal pour se reposer, profiter de sa famille, changer de rythme… et décompresser en regardant quelques séries télé.
Aux États-Unis, c’est une période où les unes sont en pause, d’autres terminent leur saison en cours et de nouvelles sont lancées.

Alors, quoi de neuf pour cet été 2014 ?

Voici 10 nouveautés (mais il y en a bien plus !) à découvrir selon vos envies :

  1. DOMINION

    • Ça raconte quoi ?
      Quand Dieu perd foi en l’Humanité et disparaît, une légion d’anges en colère menée par Gabriel tente d’exterminer la race humaine. Un groupe de résistance se constitue alors en plein désert autour de l’archange Michael dans des forteresses. Les Hommes trouvent la force de se battre en s’accrochant à l’espoir de l’arrivée prochaine d’un enfant élevé pour guider l’Humanité hors des ténèbres. 25 ans après la fin de la Guerre, l’ennemi s’apprête à refaire surface. Ce Sauveur – l’Élu – serait le bienvenu dans les combats qui s’annoncent. Seulement personne ne sait qui il est. Pas même lui. (Source : AlloCiné)
      dominion_seriesyfy
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Le coup de cœur de l’été ! Si vous aimez les aventures fantastiques aux accents bibliques avec une goutte de drama et de romantisme, vous ne serez pas déçus ! Dans un monde post-apocalyptique, les survivants humains aidés par l’archange Michael tentent de survivre face aux anges guidés par Gabriel qui veut leur extermination. C’est bien sûr sans compter l’avidité et le besoin de pouvoir des humains.
      Les décors sont superbes, les effets spéciaux plutôt bien réussis (je m’attendais à pire…), les héros bien choisis et les différentes thématiques universelles (le combat de deux clans, l’opposition de deux familles, un amour impossible…Même si certaines actions ou révélations sont évidentes).
      Je ne saurai dire si cette série à un avenir mais en tout cas, en série de l’été, elle est plutôt plaisante.
      dominion_serieus
  2. EXTANT

    • Ça raconte quoi ?
      Après avoir passé un an dans l’espace, où elle a vécu une expérience intense, l’astronaute Molly Woods (Halle Berry) tente de reprendre une vie normale auprès de sa famille composée de son mari, John, un scientifique surdoué, et Ethan, leur fils, un petit garçon pas comme les autres. En effet, celui-ci n’est pas le fruit naturel de leur union, vu que Molly est stérile : il a été conçu par son père comme le premier prototype d’une future lignée de « Humanichs », des « robots humains ». Mais le retour de Molly va justement avoir des conséquences dramatiques sur la planète entière et sur le destin de l’humanité… (Source : AlloCiné)
      extant_serieus
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Autant Spielberg était est un bon réalisateur de film, autant en production de série, c’est un peu la cata… Le teaser était plutôt alléchant même si difficilement compréhensible (un voyage dans l’espace, un enfant robot, une femme enceinte d’un alien-fantôme…). Le pilote éclaircit un peu les choses et nous catapulte donc dans un univers futuriste où une astronaute revient sur Terre après 13 mois passés seule dans l’espace et retrouve son mari et son enfant androïde conçu par ce dernier. Malheureusement, Halle Berry ne m’a pas du tout convaincu. Pardon pour les fans mais cette actrice à la filmographie peu reluisante (Catwoman) n’a aucune expression ou en tout cas ne sait pas les placer correctement et au bon moment…
      La réalisation est malgré tout très sobre, les effets spéciaux limités et bien pensés (peut-être pour se concentrer sur l’histoire), les pistes narratives multiples (pour retenir l’attention du spectateur ?)Cela reste donc intriguant et parce que je me laisse la liberté de changer d’avis, je persiste et continue…
      extant_poster_serie
  3. FINDING CARTER

    • Ça raconte quoi ?
      Une jeune fille apprend incidemment que sa mère n’est pas sa génitrice, et qu’elle a en réalité été enlevée à l’âge de trois ans par cette femme qui l’a élevée. Ayant retrouvé sa famille biologique, elle va rencontrer sa sœur jumelle et son petit frère. (Source : AlloCiné)
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Le pitch de départ fait étrangement penser à Switched at Birth même si ici, l’héroïne a été kidnappée étant enfant. Le casting est peu flatteur, l’histoire dans ce premier épisode avance trop vite (le drame du kidnapping n’est pas vraiment ressenti…) et les personnages sont superficiels.
      Je ne suis pas fan également du ton adopté, très réaliste, limite à la manière d’un reportage ou d’une vieille série des années 90 (Angela 15 ans).
      Pour ma part, je passe !
      finding_carter_serie

      Finding Carter est une série avec un bon potentiel, un très bon casting, des personnages solides qui prennent leurs marques dès les deux premiers épisodes et un ton très réaliste qui rejoint un peu celui de The Fosters. On trouve d’ailleurs dans le casting, un visage familier de la série de ABC Family Alex Saxon qui joue Wyatt et qui ici est Max, un ami proche de Carter, seul point d’encrage qu’elle a avec sa vie d’avant. Carter fait aussi un peu penser à Callie. Elle doit trouver un nouvel équilibre et sa place dans une nouvelle famille qui n’est pas vraiment la sienne. Mais la comparaison s’arrête là et Finding Carter prend vite son envol parce que les situations et les personnages sont différents. De plus Kathryn Prescott offre une très belle performance dans ce rôle et montre que depuis Skins, elle a su prendre de l’assurance et n’a fait que progresser en tant qu’actrice. Elle est excellente dans la peau de Carter et son accent américain est parfait – See more at: http://braindamaged.fr/2014/07/10/finding-carter-saison-1-bon-potentiel-et-personnages-forts/#sthash.hh3KgvEK.dpuf
  4. JENNIFER FALLS
    • Ça raconte quoi ?
      Une femme d’affaires virée de son entreprise est obligée de retourner vivre chez sa mère avec sa fille adolescente, dans le village où elle a grandi. Elle revoit alors ses vieux amis et accepte à contrecœur de faire la serveuse dans le bar de son frère…. (Source : AlloCiné)
      jennifer_falls_poster
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      L’histoire de ce sitcom n’est pas très originale (une business woman sujette à des crises d’agressivité se fait virer et se retrouve dans sa petite ville natale à faire la serveuse pour son frère) et les personnages caricaturaux.
      Comme dans Malcom ou plus récemment dans House of Cards, l’héroïne s’adresse parfois, face caméra, au téléspectateur…sauf qu’ici, ça ne fonctionne pas et n’apporte aucune valeur ajoutée.
      L’humour n’est pas vraiment de la partie (il faut dire que les situations très banales n’aident pas)… Ou en tout cas, il ne m’atteint pas. Jaime Pressly n’a, pour moi, pas la tête de l’emploi et n’est absolument pas drôle (malgré toute l’énergie qu’elle y met).
      Je n’ai pas esquissé un seul sourire… Je zappe vite !
      jennifer_falls_serieus
  5. RECKLESS

    • Ça raconte quoi ?
      A Charleston, en Caroline du Sud, une jeune avocate originaire de Chicago et un procureur local ont de grandes difficultés à cacher leur attirance mutuelle, alors qu’un scandale sexuel éclate au sein du commissariat de la ville. Avec cette affaire remontent à la surface les sombres secrets cachés derrière les portes de cette bourgade en apparence si charmante. (Source : AlloCiné)
      reckless_poster
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Reckless, c’est un peu le polar sexy de l’été ; sexy surtout en ce qui concerne la relation qui s’installe entre les deux avocats. La première enquête (le viol d’une policière par plusieurs de ses collègues) est, quant à elle, plutôt glauque.
      Le pilote est assez brouillon et dispersé mais les personnages principaux – et leur histoire personnelle – retiennent assez l’attention pour que l’on ait envie de poursuivre… Il est toutefois difficile de savoir comment va s’articuler la série : va-t-elle se concentrer sur la relation des deux avocats ou ne sera-t-elle qu’une série supplémentaire d’enquêtes et de procès ?
      Cette série a du potentiel… maintenant, reste à l’exploiter correctement !
      reckless_show
  6. THE FLASH

    • Ça raconte quoi ?
      Les aventures de Barry Allen, devenu Flash : un super-héros doté d’une vitesse extraordinaire. (Source : AlloCiné)
      flash_poster_serieus
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Série dérivée de Arrow, je me doutais que je n’allais pas du tout accrocher avec The Flash toujours dans la lignée de Smallville (même réalisation lisse, même héros un peu naïf, personnages secondaires servants de faire-valoir, …).
      Le pilote entre très vite dans le vif du sujet (la maman de Barry meurt de manière inexpliquée sous les yeux de son fils et à partir de ce moment) puis tout s’accélère (au milieu de l’épisode, le héros a déjà son super costume). Les assistants de Flash sont catapultés ça et là et finalement ne s’imposent pas (je les trouve même un peu ridicules…).
      La suite reste prévoyante : Barry découvre et maitrise plus progressivement ses pouvoirs, de nouveaux « humains super-puissants avec lesquels le héros va combattre ou s’allier, …
      Pour les fans du genre, cette série peut s’avérer divertissante ; une série qui ne prend pas la tête. En ce qui me concerne, les super-héros issus des Comics sont beaucoup trop exploités, ce qui créé un ras-le-bol général. Donc, je passe…
      flash_poster
  7. THE LAST SHIP

    • Ça raconte quoi ?
      Après avoir passé plusieurs mois en Arctique pour une mission top secrète, l’équipage de l’USS Nathan James, un destroyer de la NAVY, découvre avec horreur qu’une épidémie a décimé une majeure partie de la population terrestre. La Chine et l’Europe sont en guerre, tandis que le Gouvernement Américain n’est plus. Protégés par les océans, le commandant et les 200 âmes sous ses ordres font partie des derniers survivants de la planète. Une scientifique présente à bord doit absolument trouver un vaccin avant l’extinction totale de l’espèce...(Source : AlloCiné)
      the_last_ship_poster
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Produit par Michael Bay
      pour la chaîne américaine TNT, The Last Ship met à l’honneur un super virus qui a décimé la moitié de la planète. L’équipage d’un navire de guerre et des scientifiques se lancent à la recherche d’un vaccin mais vont aussi de voir faire face à de nouveaux ennemis pour survivre.
      Tous les ingrédients sont là pour assurer le succès de ce show : un producteur célèbre (et réalisateur à blockbuster), histoire post-apocalyptique (il semblerait que le public en soit friand en ce moment…), héros virils, effets spéciaux à tire-larigot (mais plutôt convaincants), scènes de combat à la fibre patriotique réussies (ah les méchants russes !)Ça ressemble presque à un film !
      Le casting est donc pour l’essentiel masculin avec en tête de liste Eric Dane (bon comédien mais sans plus). Seul hic : le personnage féminin principal joué par Rhona Mitra (Nip Tuck, The Gate, …) est insupportable…tout simplement parce que l’actrice n’a plus aucune expression faciale (merci le botox !).
      Malgré les points positifs cités précédemment, je n’ai pas été séduite par ce pilote. Je me laisse tout de même quelques épisodes supplémentaires mais je pense abandonner assez vite.
      the_last_ship_affiche
  8. THE LEFTOVERS

    • Ça raconte quoi ?
      Du jour au lendemain, un 14 octobre en apparence ordinaire, 2% de la population disparaît mystérieusement de la surface de la terre. Ces gens, de tout âge, se sont évanouis dans la nature, sans explication, laissant leurs proches dans l’angoisse, voire le désespoir.
      3 ans plus tard, la vie a repris son cours dans la bourgarde de Mapleton, une petit ville près de New York, mais rien n’est plus comme avant. Personne n’a oublié ce qui s’est passé, ni ceux qui ont disparu. A l’approche des cérémonies de commémoration, le chef de la police locale, Kevin Garvey, est en état d’alerte maximale : des affrontements dangereux se préparent entre la population et un groupuscule comparable à une secte… (Source : AlloCiné)
      the_leftovers_poster
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Nouvelle série de HBO, The Leftovers est bizarre. Le pilote part dans tous les sens (beaucoup de personnages présentés – tous un peu torturés -, des groupes différents, les liens entre eux mais sans réelles explications, des scènes qui semblent ne servir à rien, …) : il faut vraiment tenir le coup pour ne pas lâcher (d’autant que le rythme est lent)
      Il est impossible de savoir si la série est plutôt axée « fantastique » (pourquoi 2% de la population a disparu et où sont ces gens ?), drama (faire face à ces disparitions qui touchent de près ou de loin chaque personne, les conséquences avec la montée des groupes religieux…) ou les 2… Tout est suggéré (la violence, le sexe, le surnaturel) et ce sont les émotions fortes qui sont mises à l’honneur (la tristesse, le deuil, la colère, la mélancolie, …).
      Par contre, la mise en scène est léchée, la bande-son pensée, le casting « nouveau » (Liv Tyler reconvertie dans les séries et découverte de Monsieur Jenifer Aniston).
      Un deuxième épisode ne sera pas de trop… Mais je doute que la série me plaise assez pour continuer au-delà !
      the_leftovers_show
  9. THE STRAIN

    • Ça raconte quoi ?
      Lorsqu’un Boeing 777 atterrit à l’aéroport new yorkais JFK sans qu’aucun signe de vie n’en émane, Eph Goodweather, un scientifique spécialisé dans les épidémies et les attaques biologiques, est dépêché sur les lieux. A l’intérieur de l’avion, il découvre que tous les passagers sont morts, probablement tués par un étrange virus ou… un monstre non identifié. L’homme fait alors équipe avec un ancien professeur, survivant de l’Holocauste, Abraham Setrakian. Ensemble, ils constituent un petit groupe qui devient rapidement le dernier espoir pour la survie de la race humaine. Des vampires transforment en effet petit à petit la civilisation en un gigantesque buffet. Le sang coule à flots et rien ne semble pouvoir les arrêter…(Source : AlloCiné)
      the_strain_show
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      The Strain, c’est une nouvelle génération de vampires-zombie et ce pourrait bien être le digne successeur de True Blood (l’humour et l’aspect romantique du vampire en moins) qui se termine cette année.
      Dès les premières minutes (chronométrées), le spectateur est scotché : du suspense, du mystère, du surnaturel, du gore… C’est efficace du début à la fin de l’épisode qui se déroule uniquement la nuit.
      La mise en scène de Guillermo Del Toro (Labyrinthe de Pan, HellBoy, …) est à la fois magistrale et horrifique et l’ambiance rappelle celle de X-Files. C’est visuellement très réussi !
      Le casting m’ait globalement inconnu (Corey Stoll d’House of Cards, Mia Maestro qui a joué dans Twilight, David Bradley d’Harry Potter, Sean Astin des Goonies ou encore Le Seigneur des Anneaux trilogie) et du coup, je trouve qu’il fonctionne bien.
      Il y a certes quelques petites incohérences (l’épidémiologiste ouvre un cercueil comme ça sans avoir effectué d’analyses ou en tout cas, ce n’est ni montré, ni suggéré) mais cela ne m’a pas gêné plus que ça.
      C’est fascinant, inquiétant, menaçant…Je consomme !
      the_strain_poster
  10. YOUNG & HUNGRY

    • Ça raconte quoi ?
      Quand deux mondes s’entrechoquent… Nick, un jeune entrepreneur féru de technologie, engage Gabi, une blogueuse culinaire, pour en faire son chef personnel. (Source : AlloCiné)
      youngandhungry_poster
    • Qu’est ce que j’en pense ?
      Cette comédie culinaire est plutôt maladroite et sans aucun intérêt (mélange de Madame est Servie avec une Nounou d’Enfer. D’ailleurs, elle rappelle un peu les séries des années 80-90). Elle devrait plutôt être diffusée sur Disney que sur la chaîne ABC (décors en carton pâte, rires en boîte pas toujours bien placés, dialogues naïfs…).
      Cette sitcom a quand même quelques bons moments comiques (mais bon…on les compte quand même sur les doigts d’une main).
      Emily Osment qui joue Gaby est fidèle à elle-même : énergique et fraîche comme une rose. Jonathan Sadowski qui joue le riche et jeune entrepreneur n’a pas vraiment de charisme et n’est absolument pas séduisant. Les autres comédiens sont sympathiques mais ne servent pas à grand chose…
      Young & Hungry est une gentille série « bouche-trou », qu’on met en fond lorsque l’on repasse ou que l’on trie ses papiers…
      youngandhungry_casting

Et vous quelles sont vos séries de l’été ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

10 réflexions au sujet de « Été 2014 : quoi de neuf en séries US ? »

    1. Après le coucher de Bébédoux, je me réserve toujours avec mon homme un petit moment séries… 🙂 Nous avons aussi commencé la saison 2 de Under The Dome et j’avoue que j’accroche un peu moins (certains personnages m’agacent un peu)…

      J'aime

    1. Je confirme… J’en suis à l’épisode 6 de The Strain et j’aime beaucoup. Une nouvelle vision des vampires-zombies !
      J’ai aussi commencé (les 10 premières minutes) The Knick : comme toi, ces quelques minutes ne m’ont pas vraiment motivée. Je vais reprendre l’épisode pour me faire une idée plus juste… Mais je ne pense pas poursuivre très longtemps…

      J'aime

      1. Bon, ben nous on continue The Strain, ça n’est pas toujours très cohérent mais ça reste divertissant et original ! En revanche Dominion on n’a pas accroché, mon doudou aime bien The Knick mais moi bof, et on est très dubitatifs sur The leftovers… c’est triste, si triste… bien, mais vraiment déprimant !

        J'aime

      2. The Strain reste captivant malgré quelques défauts et raccourcis scénaristiques.
        J’avoue…Dominion m’a lassé sur la fin de la saison (ça devenait plus « politique »), The Leftovers m’a perdu en route (le rythme est particulier. C’est lent, long et en effet, plutôt déprimant).
        Définitivement, The Knick n’a pas retenu mon attention.
        Mais il y a tout plein d’autres nouvelles séries en cours… 🙂

        J'aime

      3. tout à fait d’accord ! The Strain c’est vraiment drôle, parce que à chaque épisode on voit des choses un peu bancales (mais pourquoi s’acharnent-ils à faire des groupes de 2 ? et ça prend des plombes de brûler un corps ?? etc. etc) mais ça reste captivant, comme tu dis

        J'aime

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s