Beauté-Santé

Post-grossesse : mon ventre, ce futur héros… (partie 2)

Bientôt 2 mois que j’ai déclaré la guerre à ma bedaine ! (j’en parlais ici)

Retrouver lentement mais surement la ligne après ma grossesse tout en ayant le droit à quelques écarts…j’ai découvert que c’était possible !
La preuve :

  • J’adopte une alimentation plus équilibrée
    Avant ma grossesse, je souhaitais déjà perdre quelques kilos pris lors de nos voyages aux États-Unis. J’avais essayé la chrononutrition.
    En résumé, ça consiste en quoi ?
    À manger de tout à des moments précis :
    – copieux et salé le matin (plutôt œufs, fromage, bacon… Un vrai petit déj’ à l’anglaise. Un délice !),
    – consistant et salé le midi (plutôt viande rouge, féculents et/ou légumes),
    – sucré au goûter (aahh…la petite douceur de 4h : un fruit ou un bon carré de chocolat noir – 63% de Pignol ou 65% de Philippe Bel, un chocolatier lyonnais élu meilleur ouvrier de France),
    – léger le soir (plutôt viande blanche et légumes).
    Sans appliquer stricto sensu les préceptes de la chrono (le matin, par exemple, j’alterne le petit déj’ à l’anglaise avec une simple tranche de pain complet de seigle bio aux graines de Tournesol recouvert de margarine), il est indéniable que ce régime fait son petit effet tant sur le physique que sur le moral.
    À côté de ça, je fais attention :
    – moins de sel dans mes plats pour faire la place à plus d’épices ou d’herbes fraîches pour donner du goût.
    – je ne cumule plus féculents et pain au même repas.
    – aussi bon soit ce qui se trouve dans mon assiette, je ne me ressers pas.
    – je bois en priorité de l’eau. Exit pour quelques temps le coca cola et les jus de fruits.
    – j’évite les aliments tout prêt le midi. J’ai la chance d’avoir mon cuisinier personnel en la personne de « mon homme » pour me préparer à l’avance des repas.
    En ce moment, c’est le retour de la courge. Vive les soupes faites-maison !
    alimentation_equilibree
  • Je malaxe et je me relaxe
    Mon ventre reste encore sensible (surtout autour de la cicatrice), légèrement « boursoufflé » : pour y remédier, quelques séances d’ostéopathie m’ont été conseillées. J’en ai déjà essayé une et c’est vrai que ça fait du bien (même si sur le moment, je ne pourrai pas en dire autant !). Après la séance, mon ventre était plus souple.
    Sur ma liste au Père Noël, j’ai déjà noté un massage ayurvédique chez Spa 5 Mondes (mon antre de douceur)…
    spa_5_mondes_lyon
  • Je bouge mon corps
    J’avoue… Depuis que mes séances de rééducation abdominale sont terminées, je n’ai pas réussi à conserver la cadences des « exercices maison ». Le soir, quand je rentre du travail, je préfère profiter des instants qu’il me reste avec ma Poupidoux ou avec mon homme.
    Alors, j’essaie de compenser autrement…
    Le matin et le soir, pour rejoindre le tramway, j’effectue une marche rapide, me tenant bien droite, le menton qui regarde droit devant, le ventre bien rentré.
    Quand l’occasion le permet (enfin…surtout quand la météo le permet ! ☂), je rentre à vélo (vive les Vélo’V).
    Bientôt, je pourrais attaquer les séances de powerplate prises il y a plus d’un an qui accélèreront certainement ma perte de poids…
    velov
  • Je choisis des soins adaptés
    À la base, je cherchais un produit pour lutter contre les vergétures. Sur le site Emoi-Emoi, j’ai découvert l’Huile anti-vergetures La Surdouée de la marque française OMUM.
    Côté vergetures, je ne sais pas si l’huile est bien efficace… mais pour masser le ventre, elle est idéale. Son parfum est léger, sa texture pénètre rapidement sans laisser de film gras sur la peau et l’hydrate bien.
    Mes bons gestes pour le massage ? Je presse un pli de la peau de mon bidou ou de mes cuisses (tant qu’à faire, autant agir sur d’autres parties du corps…) entre le pouce, l’index et le majeur et je le fais rouler tout en maintenant une petite pression. Normalement (parole d’un masseur !), c’est efficace pour redonner de la souplesse aux tissus et drainer les graisses.
    Bien sûr, je ne me suis pas transformée pas en sirène en quelques jours mais ça aide vraiment à désengorger et ça donne du mouvement là où il n’y en pas eu depuis un moment.
    huile_Omum
  • J’abuse des câlins de ma Poupidoux
    Le matin au réveil avant de partir, le soir après le bain et au moment du coucher…c’est tout de suite moins de stress et plus d’énergie positive. Et il est dit que du stress en moins, ce sont moins de graisses accumulées.
    calins_bebe

Le résultat : 3 kilos en moins mais un bidou toujours un peu dodu (et toujours impossible de rentrer de nouveau dans mes pantalons…).
Pas question cependant de baisser les bras. Je persévère… Et puis, perdre du poids, c’est bien… mais je trouve que maintenir ses acquis, c’est finalement le plus difficile !

Si vous avez des astuces, des exercices faciles à me conseiller pour remuscler mon ventre tout en douceur…je suis preneuse !

Rendez-vous sur Hellocoton !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Post-grossesse : mon ventre, ce futur héros… (partie 2) »

Laisser un mot tout doux

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s